LIDAR : L'altimétrie par laser aéroporté...
    Notre solution pour modéliser votre environnement

    L'altimétrie par Laser scanner aéroporté est une technique topographique récente qui donne des résultats fiables, précis, rapides et bon marché. Ce système est particulièrement adapté aux levers topographiques de zones étendues, difficiles d'accès (déserts, montagnes, grandes plaines...), complexes (milieu urbain) ou ayant un fort couvert végétal ou dans des zones où la rapidité d'acquisition est primordiale (côte marine…).

    Il permet de réaliser des MNT, des MNS, ainsi que des profils en long et en travers de projets linéaires et de zones exploitées (mines, bassins versants, carrières, etc...)

    Ce système compact est facilement transportable, rapidement opérationnel et reste utilisable dans des conditions climatiques difficiles. Il permet notamment de réaliser des levés topographiques de sites inadaptés aux travaux topographiques traditionnels ou photogrammétriques, à une cadence pouvant atteindre 10000ha/j avec une densité de 5 points par m². La précision du semis de points bruts étant inférieure à ±5cm en relatif elle est estimée à moins de ±10cm en absolu.

    Acquisition des données

    Equipement

    Le principe de mesure repose sur la coordination de 3 instruments professionnels de mesure et de positionnement :

    • deux récepteurs GPS bi-fréquence, l'un au sol, l'autre embarqué, permettent de calculer avec précision la trajectoire de l'aéronef.
    • une centrale inertielle fournit l'attitude de l'hélicoptère (roulis, tangage, lacet) et permet d'affiner la trajectoire, à une cadence de 200Hz.
    • un distance-mètre Laser à balayage mesure la distance entre l'avion et le point d'impact. Le Laser est équipé de l'option « Full WaveForm » permet d'identifier les différents obstacles rencontrés. Il fournit 240000 points par seconde avec un angle de balayage de 60°.

    Le Laser-scanner et la centrale inertielle sont placés dans un boîtier fixé dans l'avion.

    Principe du relevé

    Les relevés s'effectuent le long de lignes de vol parallèles, dont l'espacement dépend de la hauteur de vol, ainsi que de la densité de points souhaitée. Pour assurer une densité de 4pts/m², la hauteur de vol nominale sera de 500m, l'espacement de 400m et le recouvrement entre les lignes de 30%.

    Suivant la configuration de la zone à lever, plusieurs solutions sont possibles :

    • Un seul corridor si la zone est plus ou moins rectangulaire,
    • Plusieurs corridors si la zone est plutôt linéaire,
    • A vue pour un élément linéaire d'une largeur faible (inférieure à 200m)

    Plan de vol – Acquisition des données

    Le plan de vol est rigoureusement suivi à l'aide d'un logiciel de navigation qui reçoit des données de positionnement provenant d'un GPS différentiel temps-réel de précision métrique.

    Géré par le copilote, il permet de suivre au mètre près les lignes de vol préétablies de façon à garantir l'homogénéité des données et l'exhaustivité du levé.

    Ce même copilote doit simultanément contrôler et manipuler en vol les instruments embarqués pour le bon déroulement de l'acquisition des données.